Handicap

4.7 millions d'euros de travaux pour L'IMpro de Morhange

18 Mai 2018
 
L'IMPro a reçu en novembre 2012 la labellisation spéciale autisme. Deux ans de travaux sont prévus pour revoir entièrement l'accueil des usagers de l'établissement.
 
L'institut médico-professionnel va s'agrandir avec une réfection complète de l'aménagement des locaux et la construction d'une unité pour l'accueil de jeunes autistes.
Deux ans de travaux sont prévus pour revoir entièrement l'accueil des usagers de l'établissement géré par le CMSEA, qui salue ainsi la bonne marche de l'établissement et encourage le travail fait ici au quotidien, en y investissant plus de 4,7 millions d'euros.
 
Afin d'informer du déroulement des travaux, le directeur Christian Stinco et son adjoint Stéphane Gebler, accompagnés des responsables des services éducatifs, Marjorie Fischer et Jean-Paul Mechin, et de la gestionnaire Céline Houllé, ont reçu les élus, la directrice des services et le voisinage. La rue du Calvaire va être interdite au stationnement, et le chantier entraînera des nuisances aux alentours.
Sur la butte surplombant le gymnase avant le pavillon existant se fera la construction d'une unité de 1 000 m², destinée uniquement à accueillir les jeunes présentant des TSA (Troubles du spectre autistique). L'IMPro a reçu en novembre 2012 la labellisation spéciale autisme.
Premier coup de pelle
Suite au carottage en automne, le premier coup de pelle a été donné le 2 mai pour un emménagement en septembre 2019. La structure actuelle sera revue, avec une réhumanisation de l'internat existant permettant la mixité, des chambres individuelles, des lieux de vie communs et la mobilisation des espaces (pavillon, chambres sortantes), ainsi que la création d'un espace et de procédures d'apaisement.
La création de cette unité d'accompagnement innovant expérimentale, destinée aux adolescents et jeunes adultes, est une avancée de taille. Couleurs, aménagement des espaces, livraison des repas depuis les cuisines centrales, tout a été réfléchi en profondeur. Une architecture adaptée et rassurante pour la quinzaine de jeunes accueillie.


Les riverains complaisants seront les plus gênés par les travaux qu'ils ont découverts avec intérêt. Le directeur les a invités à ne pas hésiter à venir le trouver.
La présentation du projet de construction a satisfait les élus, il est structurant pour la ville avec un coût d'investissement de 4,8 Meuros.  
Article et photo du Républicain Lorrain paru le vendredi 4 mai 2018

 
 
Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ