Handicap

Espace snoezelen à Metz : une approche sensorielle du handicap

Espace snoezelen à Metz : une approche sensorielle du handicap

20 Février 2018
La méthode a été élaborée par des Néerlandais, quant à l'approche sensorielle du handicap. Des dons ont permis l'ouverture d'une salle équipée à Metz.
 

Dans les années 1970, deux Hollandais inventent le terme snoezelen , contraction de snuffelen (renifler, sentir) et de doezelen (somnoler) en néerlandais. Ils proposaient ainsi une approche du handicap par l'exploration sensorielle, la détente et le plaisir. Le snoezelen est une activité qui se vit dans un espace aménagé, éclairé d'une lumière tamisée, bercée d'une musique douce et fait appel aux cinq sens.

À Metz, le Sessad TED (service d'éducation spéciale et de soins à domicile - troubles envahissants du développement) s'occupe des jeunes de 0 à 20 ans atteints de déficiences intellectuelles ou motrices et de troubles du caractère et du comportement (autisme et TED). Précédemment, il accueillait dans un local de l'Institut des jeunes sourds de Metz-Borny quatorze jeunes patients. La Fondation Batigère, le Kiwanis Metz Doyen de France, le Rotary Metz-Lafayette, le Fonds Acef pour la solidarité et la fondation Arppe (Association de recherche en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent - porteur de projet) ont soutenu financièrement un projet qui a permis d'aménager un espace dédié au snoezelen, dans les locaux du Comité mosellan, de sauvegarde de l'enfance et de l'adolescence et des adultes, qui gère le Sessad TED, 13 rue de Belletanche.

Les dons ont permis d'aménager une pièce dédiée au snoezelen et d'acquérir une valise avec des objets permettant de pratiquer la détente sensorielle à domicile.


Les jeunes suivis par Sessad TED disposent désormais d'un espace aménagé avec colonnes à bulles, fibres optiques, diffuseurs de musique et d'huiles essentielles et fauteuils relaxants.
Photo : RL Karim SIARI
Article du Républicain Lorrain paru le 27/01/2018

Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ