Inclusion sociale

Dispositif Espoir : une pension de famille en projet pour 2020

Dispositif Espoir : une pension de famille en projet pour 2020

21 Août 2018
Le Dispositif Espoir du CMSEA porte un projet de pension de famille. Le bâtiment de 23 logements sera construit au 13, rue Nationale à Stiring-Wendel. Le point avec Lydie Maugoust, directrice.

Lydie Maugoust, directrice du dispositif Espoir du CMSEA, dispose déjà des plans du futur bâtiment. « Ce sont encore des esquisses. On travaille avec le maître d'ouvrage car il y a toute une dynamique collective à créer. »

« Ce projet correspond à des besoins identifiés en matière de logement accompagné sur le bassin de Forbach et répond à une commande publique », indique Lydie Maugoust, La directrice du dispositif Espoir du CMSEA (Comité mosellan de sauvegarde de l'enfance et de l'adolescence) a entre les mains les plans de la future pension de famille, qui sera construite au 13, rue Nationale à Stiring-Wendel. « Le maître d'ouvrage est Batigère Présence Habitat. On est encore sur des esquisses. Un travail est en cours avec les architectes car il y a toute une dynamique collective à créer, note la responsable. Le bâti devant aussi permettre la structuration du lien social des résidents. »

Le terrain où sera bâtie la pension de famille appartient déjà au CMSEA-Espoir.

« La maison où est regroupée actuellement la partie administrative, mais aussi des services comme l'aide sociale liée au logement, la prévention aux violences conjugales et des ateliers d'insertion, va être rasée », annonce la directrice.

Une maison neuve de 23 logements

À la place s'élèvera une construction neuve de trois étages comprenant 23 logements privatifs, d'une surface moyenne de 25 m² ainsi que des espaces collectifs. « Deux studios pour personne à mobilité réduite sont prévus et deux appartements permettront d'accueillir deux couples », précise Lydie Maugoust.

Par rapport à l'existant, « la maison sera avancée vers la rue Nationale pour avoir un espace vert et une belle terrasse à l'arrière. » L'objectif de cette résidence sociale étant d'offrir un cadre favorisant la convivialité, les relations entre les personnes accueillies et de valoriser leur intégration dans l'environnement.

Ce projet est financé par l'État. Coût de l'investissement : 1,8 million d'euros. « Le permis de construire sera déposé en septembre. La livraison du bâtiment est prévue en mai 2020. »

Un habitat durable pour se reconstruire

« Cette pension de famille est destinée à l'accueil de personnes disposant de faible niveau de ressources, dans une situation d'isolement ou d'exclusion lourde et dont la situation sociale et psychologique voire psychiatrique rend impossible l'accès à un logement normal », souligne la directrice du dispositif Espoir. « Nous sommes sur de l'habitat durable, sans limitation de durée pour que chacun puisse se poser et prenne le temps de se reconstruire. »

La gestion et l'animation de la structure seront confiées à un binôme de professionnels, « Un moniteur éducateur et un conseiller en économie sociale et familiale. Ces hôtes seront présents au quotidien pour organiser la vie collective et construire le lien avec l'extérieur. »
Photo et article par Josette BRIOT, Républicain Lorrain du 30 juillet 2018
Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ