Inclusion sociale

Réseaux sociaux : le meilleur et le pire

Réseaux sociaux : le meilleur et le pire

25 Septembre 2018
Consciente des risques encourus par les jeunes (et les moins jeunes) lors de l'utilisation des réseaux sociaux, la MJC de Boulay a mis en place un programme d'information, d'échanges et de prévention sur ce thème.
Trois séances pour mieux comprendre

Animateur des trois séances ouvertes aux jeunes, ainsi que des trois prévues pour les parents, Aurélien, du service « En Amont » du CMSEA (Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance, de l'Adolescence et des Adultes) a tout de suite trouvé le bon contact pour que les jeunes, une dizaine en face de lui, réunis autour d'Emmanuelle, l'animatrice de la MJC, discutent franchement de ce monde nouveau dans lequel ils baignent quotidiennement et qui fait partie de leur vie.

Internet et les jeunes

La première séance s'est déroulée mercredi après-midi : après un tour de table des utilisations des écrans sous toutes leurs formes par les jeunes, on a échangé sur les temps consacrés par les ados aux jeux et réseaux, ainsi que sur leurs motivations.

Des réponses très diverses, ce monde n'ayant plus aucun secret pour certains alors qu'il reste encore un peu mystérieux pour d'autres.

On poursuivra avec la gestion du temps passé devant les consoles et autres smartphones, avec la question de savoir qui gère, enfants ou parents.

Un thème qui sera également abordé lors des trois rencontres prévues avec les parents, eux aussi acteurs de cette partie de la vie de leurs enfants.

On n'est pas au pays des bisounours

La dernière séance sera particulièrement consacrée aux avantages et inconvénients perçus, aussi bien par les jeunes que par leurs parents, la mise en place de règles pour ne pas se mettre en danger (on n'est plus au pays des bisounours), avant de tirer un bilan global de rencontres.

Aurélien, l'animateur, prend note des réactions des jeunes.
Article et photo du Républicain Lorrain paru le 23/09/2018

Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ