Prévention spécialisée

L'équipe de prévention spécialisée de Woippy à l'honneur dans le Républicain Lorrain

L'équipe de prévention spécialisée de Woippy à l'honneur dans le Républicain Lorrain

11 Décembre 2018
 « Pour que garçons et filles aient les mêmes chances »

Le projet « Quand l'égalité rencontre les deux sexes », mené depuis janvier  dans les deux collèges de la ville, est arrivé à son terme. Retour sur des actions innovantes et constructives.

Au fil des mois, les éducateurs du CMSEA (Comité mosellan de sauvegarde de l'enfance, de l'adolescence et des adultes) ont travaillé avec les équipes pédagogiques des collèges Jules-Ferry et de Pierre-Mendès-France pour proposer aux collégiens diverses actions liées au thème : visite d'expositions ; création d'affiches, de BD, de livrets et de saynètes avec des artistes professionnels ; séances de travail et d'échanges avec leurs professeurs et les intervenants de la Ligue de l'enseignement. L'objectif principal étant de les amener à envisager leur avenir au-delà de toutes les discriminations.

Pour clore cette année de réflexion et de prise de conscience, les élèves de 4e  des deux établissements et leurs parents ont été invités au collège Jules-Ferry pour participer à deux tables rondes animées par des représentants du monde politique, du monde du travail, des milieux associatifs et sportifs.

C'est ainsi que les jeunes ont pu échanger avec Nathalie Griesbeck, députée européenne, Belkhir Belhaddad, député de la Moselle, Marie-Louise Kuntz, conseillère départementale et régionale, Cédric Gouth, maire de Woippy, Cécile Faget-Mathis, responsable communication d'Amli et de Présence Habitat, Reynald Faget, directeur RH Batigère, Marie-Jo Brunet, de l'association Femmes et Sport, Mélissa Godart, footballeuse au FC Metz, Jean Dib Ndour, écrivain d'origine sénégalaise, Élodie Sengphachanh, conductrice de bus, Maxime Douine et Axel Cordovano, étudiants maïeuticiens.

Dénoncer les paroles sexistes et les discriminations

Tous se sont entendus pour dénoncer les paroles sexistes et les discriminations qui ne permettent pas de faire évoluer les mentalités, les violences faites aux femmes et les disparités salariales.

Nathalie Griesbeck a insisté auprès des jeunes : « Pour que la mixité, l'égalité et la parité s'imposent, il faut le vouloir vraiment ».

Quant aux autres interlocuteurs, ils ont déclaré d'une même voix : « Vous êtes l'avenir et vous devez prendre le relais pour faire avancer les choses ».

Pour conclure, la principale du collège Jules-Ferry a tenu à faire passer un message : « Nous voulons que nos garçons et nos filles aient les mêmes chances et les mêmes choix pour construire leur avenir ».

Le maire de Woippy a salué la qualité du travail accompli par les différents acteurs du projet.

Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ