Inclusion sociale

Quand les jeunes passent d’aidés à aidants

Quand les jeunes passent d’aidés à aidants

25 Juin 2021

Une convention d'une durée de trois mois vient d'être signée à la mairie avec le CMSEA Metz, point accueil écoute jeunes, en faveur d'un éventuel retour à l'emploi.

Nathalie Spormeyeur, maire de Saulny : « Dans le cadre de ma présidence à Metz Métropole, je les ai rencontrés à l'école du karaté, au complexe sportif de Jury où ils participent aux activités sportives. Cette formule d'insertion dans le monde du travail m'a séduite. D'où leur venue à Saulny. »

En quoi consiste ce partenariat ?

Karim ABDELLI , chef de ce service au CMSEA Metz  : « L'idée est de remobiliser les jeunes en difficulté. Certains sont en service civique durant un an, d'autres sur des ateliers ponctuels. L'objectif est de les amener à trouver un futur emploi en leur permettant de découvrir différents métiers. Nous sommes déjà intervenus dans plusieurs communes de la Métropole. Mon souhait est que toutes adhèrent à ce dispositif. »

Quelles sont leurs tâches ?

« Ils ne sont pas là pour combler un service, mais juste pour aider. Ils passent du statut d'aidé à celui d'aidant intergénérationnel. En qualité d'ambassadeurs de la citoyenneté, ces jeunes ont aussi la possibilité de prêter main-forte aux personnes handicapées ou âgées. »

Combien seront-ils à Saulny ?

« Ils seront cinq jeunes âgés de 18 à 25 ans accompagnés de David Bloszyk, encadrant. Ils travailleront au service technique, où les tâches sont variées, à raison d'un jour par semaine, de 9 h à 16 h avec pause déjeuner. »

N.S. : « L'assistance aux personnes âgées sera peut-être développée plus tard mais pas durant ces trois mois. Leurs prestations ne coûtent que le repas au budget communal. Il est commandé à la Bonne Bouffe, seul commerce du village, une marque de soutien de notre part. »
Article et photo du Républicain Lorrain paru le 25 juin 2021

Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ