Prévention spécialisée

L'Équipe de Prévention Spécialisée à l'honneur dans le Républicain Lorrain

L'Équipe de Prévention Spécialisée à l'honneur dans le Républicain Lorrain

20 Août 2020

Au collège en plein été… pour peindre une fresque
 

Avec le concours du Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance, de l'Adolescence et des Adultes (CMSEA) de Saint-Avold, un chantier est organisé au collège La Carrière afin de réaliser une fresque murale, avec le concours d'une artiste naborienne. Les participants ont tous postulé avec sérieux et apprécient ce travail en équipe.

Manier un rouleau avec soin, poncer, décaper, nettoyer un mur avant de pouvoir lui donner vie par la couleur… Autant d'opérations que six jeunes des quartiers répètent à l'envi depuis le lancement d'un chantier ce mercredi 5 août au collège La Carrière , sous le préau exactement.
« Pour ces six jeunes, c'est une grande première, fait savoir Farida Mechmeche , éducatrice au CMSEA de Saint-Avold. On a l'habitude d'organiser des ateliers jeunes. Nous n'avons pas pu le faire à cause du confinement en avril, nous avons reçu une forte demande pour cet été, et le collège nous a sollicités pour travailler sur une fresque ».
Avant même le chantier, le CMSEA a mesuré l'envie de s'investir de ces ados. « On a voulu être inventifs, et nous avons respecté les étapes d'une demande de travail avec réunion, entretien d'embauche. Tous les volontaires ont été acceptés, ils ont pris la chose avec sérieux. » Le fait d'oeuvrer dans un collège où le CMSEA a l'habitude d'intervenir dans le cadre de la prévention auprès des élèves est une manière de poursuivre un partenariat solide.
 

Un espace d'expression libre


« Nous avons proposé à Emma, jeune artiste de Saint-Avold, de travailler avec nous et de proposer un croquis sur la thématique du collège et du partage. Nous allons projeter sur le mur ce qu'elle proposera en dessin », poursuit Farida, qui se dit ravie par la motivation que le projet suscite chez les jeunes. Hormis la fresque en elle-même, un autre mur sera peint en noir où figurera une citation. Un espace d'expression libre où les élèves du collège pourront ensuite à leur tour y écrire des phrases (symboliques) de leur choix, que tout l'établissement pourra voir en permanence.
Walid a 13 ans, les cheveux recouverts de peinture blanche et se dit heureux de faire partie de l'aventure. « L'idée est d'illuminer mon collège et mon quartier. J'apprends à peindre, à faire des dessins et plein d'autres choses. Les autres, je les connais tous, certains depuis la maternelle », dit-il. De plus, comme ses camarades, ce chantier lui permettra d'aller passer deux jours à EuropaPark !
 

Choisir des couleurs attrayantes


Anouar a 17 ans et habite près du collège : « j'aime bien m'occuper de cette façon, de mettre des couleurs attirantes sur un mur », explique celui qui est aussi rappeur passionné : pour lui, le chantier l'aidera à tourner un clip et le mettre en valeur sur sa chaîne Youtube.
Au sein du groupe, personne ne rechigne à la tâche, et cette réalisation commune sera sans nul doute marquante. Comme le dit Fouad, 15 ans, il s'agit de « découvrir le monde du travail, c'est une belle première expérience ». Qui, en plus, profitera à des centaines de collégiens dans un futur proche.

Article et photo du Républicain Lorrain paru le 06 août 2020
Photo RL /Daniel Guffanti
Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ