Prévention spécialisée

  • Prox’Aventure : renforcer le lien entre polices et population
  • Prox’Aventure : renforcer le lien entre polices et population
  • Prox’Aventure : renforcer le lien entre polices et population

Prox’Aventure : renforcer le lien entre polices et population

14 Octobre 2020
Les images de violences, l'actualité des affaires impliquant des policiers, des rapports de plus en plus tendus avec les contrevenants compliquent les rapports avec la population. L'action menée ce samedi à Vallières en direction de la jeunesse veut, a contrario, rétablir le lien.

Regarder une gamine poursuivre un policier, s'emparer d'un tonfa (certes recouvert de mousse) et en donner des coups sur le bouclier qu'il lui oppose est une scène un brin surréaliste. Tout authentique qu'elle est, l'image s'interprète dans le contexte de Prox'Aventure, l'action organisée ce samedi après-midi sur le city stade des Hauts-de-Vallières à Metz par la ville et le Comité Mosellan de Sauvegarde de l'Enfance, de l'Adolescence et des Adultes (CMSEA).

L'idée est de provoquer la rencontre des polices nationale, municipale et des pompiers avec la population. Un rendez-vous ponctuel, décliné à travers des ateliers, des activités sportives pour apprendre à se connaître. On part du principe que plus l'un en sait sur l'autre, plus il respecte.

Les enfants ne sont pas les derniers à vouloir grimper sur les motos de la police nationale et à demander où sont les boutons pour allumer les feux et le deux tons. Ils ne résistent pas non plus longtemps à la proposition de la municipale de poser un casque sur leur tête et un gilet pare-balles sur leurs épaules. Ces gestes font plus que distraire et habiller le moment, ils sont voulus pour que les plus jeunes en sachent un peu plus sur les uniformes qu'ils pourront rencontrer au quotidien. On est clairement dans la communication assumée et orientée vers les gamins et leurs familles. Une sorte d'investissement, pour plus tard, dans des relations plus apaisées qu'elles ne le sont aujourd'hui. Plus qu'hier, il est perçu comme une nécessité de tisser le lien avec la prochaine génération, autrement qu'à travers les soubresauts de l'actualité et leurs lots de critiques des acteurs de la sécurité.

C'est la raison pour laquelle ils se montrent et démontrent leurs façons de travailler. Les pompiers sont arrivés avec leurs matériels pour dégager des (fausses) victimes d'un accident entre deux voitures. La police municipale a elle aussi fait le show avec ses méthodes d'intervention pour appréhender le public, pas toujours très facile et coopérant, qu'elle rencontre au fil de ses patrouilles.

Article du Républicain Lorrain paru le 10 octobre 2020
Photo RL /Maury GOLINI

Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ