Prévention spécialisée

Un chantier sur mesure pour les jeunes de l'Équipe de Prévention Spécialisée du Val de l'Orne

Un chantier sur mesure pour les jeunes de l'Équipe de Prévention Spécialisée du Val de l'Orne

03 Novembre 2021
Nettoyage, préparation d'un chantier, rénovation et mise en peinture n'ont plus de secret pour les jeunes du CMSEA Val de l'Orne qui ont participé à l'atelier d'automne dans l'ancien musée Ascomémo.

Durant une semaine, un groupe de cinq adolescents âgés de 14 à 17 ans ainsi qu'un majeur de 21 ans a participé à la rénovation et la requalification de l'ancien musée Ascomémo.

Le chantier, sur plus de 200 m², consistait à repeindre entièrement les lieux : murs, sols et plafonds ont été rajeunis de la plus belle façon.

Ce local va servir prochainement de siège à une autre association.
 

Des objectifs multiples

Travailler en équipe, réhabiliter et embellir un espace public sont les objectifs de cet atelier. Développer l'expression, la créativité et l'imagination, aussi. Appréhender les règles inhérentes au monde du travail, également.

Les taches réalisées durant cette semaine ont permis aux jeunes intervenants d'être sensibilisés à l'embellissement d'un lieu d'accueil, et leur a permis d'être acteurs citoyens de leur ville.

Ce chantier, initié par la Direction départementale de la cohésion sociale de la Moselle, en partenariat avec la Ville et le CMSEA (Comité mosellan de sauvegarde de l'enfance et adolescence) du Val de l'Orne, a été encadré par Anne Schmitt, éducatrice spécialisée, Maëlle Leininger, stagiaire éducatrice, et Frédéric Orth, animateur de la Ville, alors qu'Yves Parachini, adjoint au maire, est venu se rendre compte de l'excellent travail réalisé.

 



Les participants témoignent

Gatien, 14 ans, élève de 3e  au collège Paul-Langevin, qui se destine à l'informatique, s'est dit « enchanté » d'avoir participé à ce chantier car l'ambiance a permis de se faire de nouveaux copains.

Vincent, 21 ans, à la recherche d'un emploi, nous a confié que cette semaine de travail lui a « redonné confiance ».

Il faut savoir aussi que les jeunes participants ne sont pas perdants : en contrepartie, des leçons de permis de conduire leur sont offertes ou encore des activités de loisirs, pour participer à des jeux de stratégie, genre escape game.

 

Article et photo du Républicain Lorrain paru le 02/11/2021
Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ