Prévention spécialisée

Habitat, écologie : un projet éducatif pour y réfléchir

Habitat, écologie : un projet éducatif pour y réfléchir

09 Juin 2021
Le Comité mosellan de sauvegarde de l'enfance et de l'adolescence a lancé un projet avec les écoliers et les collégiens woippyciens. L'idée est d'amener les jeunes concernés à réfléchir aux notions d'habitat, de développement durable et de vivre ensemble à travers l'histoire humaine.

Après avoir mis en oeuvre des projets sur l'égalité filles/garçons et sur le Vivre ensemble, l'équipe de prévention spécialisée du CMSEA aborde une nouvelle thématique, « L'homme et l'habitat ».

Voulant être au plus près des préoccupations des jeunes et de leurs familles, l'EPS propose d'intervenir chaque fois sur des publics différents (enfants, adolescents et jeunes adultes). Dans le cadre de ce nouveau projet, ils devront réaliser des fresques murales qui viendront embellir et animer le cadre de vie des résidents du quartier du Roi.

Un chantier éducatif

Dans cette perspective, le CMSEA a signé une convention de partenariat avec le bailleur social ICF Nord Est. Il s'agit de mettre en oeuvre un programme de chantier éducatif avec, à la clef, la réalisation de trois fresques pour lesquelles le bailleur a mis à disposition trois pignons d'immeubles situés rues d'Alsace, de Champagne et de Franche-Comté.

L'idée est d'amener les jeunes concernés par le projet à réfléchir aux notions d'habitat, de développement durable et de vivre ensemble à travers l'histoire humaine, les différentes civilisations et les interactions entre l'homme et son habitat au fil du temps.

Si ICF Nord Est assure les moyens financiers du projet, l'EPS du CMSEA en assure l'organisation ainsi que le pilotage et la coordination des différentes étapes.

Les écoliers impliqués

Pour le premier volet du projet, l'EPS du CMSEA a sollicité les 28 élèves de CM2 de l'école Jacques-Yves-Cousteau. Répartis en trois groupes, ils ont échangé sur l'habitat et la vie des humains à l'ère préhistorique. Secondé par deux étudiantes résidentes du quartier, Duran Boyraz, éducateur spécialisé en charge du projet, leur a proposé la projection grandeur nature d'un exemple de vie collective aux temps des cavernes. Les écoliers y ont puisé des idées pour dessiner des paysages, des personnages ou des scènes de vie de l'époque. Ils sont allés aussi chercher l'inspiration dans des documentaires ou sur internet. Aidé par les intervenants, chaque groupe a réalisé une synthèse à partir des productions individuelles.

C'est là que l'artiste plasticienne Yvette Szakacs est entrée en scène. Elle s'est inspirée des trois fresques pour en concocter une seule qui est le reflet du travail de tous. Une fois approuvée par ICF Nord Est, la fresque définitive est réalisée par les écoliers sous la houlette de l'artiste qui en a peaufiné les détails. Le résultat est sans conteste une belle réussite.

Prochaine étape avec les collégiens

Prochaine étape : une démarche similaire avec les élèves des collèges de Woippy sur l'homme et l'habitat d'aujourd'hui. Les stagiaires de l'École de la deuxième chance clôtureront ce chantier éducatif en réalisant la troisième fresque sur l'homme et l'habitat du futur. Affaire à suivre !

Article et photo paru dans le Républicain Lorrain le 9 juin 2021
Retour
Partenaires
CDARSDDCSPJJEDUCATION NATIONALEMETZ